A propos

A propos

Mathieu Dacheville est un restaurateur français; après une expérience en tant que Chef de rang puis directeur de restaurant, il ouvre son propre établissement Le Bistrot du Palais, puis le Sept Quinze. Toujours avide de nouveaux challenges, il réfléchit au concept de restaurants savoyards, c'est ainsi que naissent Les Fondus de la Raclette. Aujourd'hui Mathieu Dacheville se consacre à ses 3 établissements parisiens, et au développement de la franchise.

Mathieu Dacheville son parcours

Mathieu Dacheville est né le 25 juillet 1982 d’un père entrepreneur en bâtiment. Après l’obtention d’un baccalauréat ES, il se destine à une carrière professionnelle dans le marketing et fait ses études supérieures à EFAP (école des métiers de la communication) à Paris. Néanmoins, le destin en décidera autrement et il le conduira vers la restauration. Après avoir fait ses armes dans de prestigieux restaurants à Paris, il travaille aujourd’hui à son propre compte.



Son parcours dans la restauration

Le jeune entrepreneur a débuté sa carrière en tant que Chef de rang à l’Auberge Bressane, un célèbre restaurant localisé dans le 7ème arrondissement. Il devient ensuite le Directeur du Chalet de l’Oasis, situé dans le luxuriant Parc de Saint-Cloud. Du haut de ses 27 ans, il dirigeait déjà une équipe de 20 personnes.

En 2009, il commence à travailler à son propre compte en quittant le Chalet de l’Oasis et en ouvrant son propre restaurant : le Bistrot du Palais qui met en valeur les spécialités du terroir du sud-ouest. Situé entre le musée Rodin et l’Assemblée Nationale, il était un des établissements préférés des personnalités politiques. Deux ans plus tard, le cuisinier ouvre un autre restaurant, le Sept Quinze, pour proposer aux clients des saveurs transalpines.



Création des « Fondus de la Raclette »

Pendant qu’il gérait le Sept Quinze, le jeune patron s’est rendu compte que les citadins préféraient le système de restaurant à thème. Il décide donc de s’y engouffrer en y ajoutant un peu de sa personnalité. En effet, originaire du Nord, il se s’aperçoit que les bistrots savoyards ne sont pas du tout représentés dans la capitale. En 2014, il décide donc de fonder le concept les « Fondus de la Raclette » pour faire découvrir aux gens les spécialités du nord.

L’établissement plonge le consommateur dans une ambiance unique de chalet de montagne en bois. Les tables en pierre sont couplées avec un grill électrique qui permet aux clients de dorer eux-mêmes leurs fondus, leurs raclettes et leurs viandes. De plus, le restaurant met l’accent sur la qualité des produits (fromages, viandes, charcuteries et légumes) et il ne sélectionne que des aliments issus des meilleurs producteurs de la région : Salaisons du Mont Charvin (saucissons et charcuteries savoyardes), la Coopérative fruitière du Val d’Arly (fromages savoyards), Jean Perrier et Fils (vins de Savoie), la brasserie du Mont Blanc (bières) et les Glaces des Alpes.

Mathieu Dacheville met aussi l’accent sur les technologies du web afin de fédérer une communauté, notamment grâce aux réseaux sociaux, autour de la marque. Un développeur web travaille aussi sur le site internet du restaurant.

La presse suit de près ce jeune entrepreneur, plébiscité pour sa gestion novatrice de ces restaurants, comme en témoigne cet article Les News Du Net : http://bit.ly/2DzopGd

Le jeune entrepreneur possède trois adresses dans la capitale française : la première est localisée dans le 14e arrondissement, la deuxième dans le 11e et la dernière dans le 18e. Fort de ce succès, il veut étendre son concept à toute la France et dans les pays voisins. En janvier 2017, il a déjà ouvert une enseigne en Belgique à Bruxelles.